Naturel Distribution
Importateur Plocher
France et Belgique
Accueil du site... | Mise en évidence et tests Photo Kirlian et cristallisation
Et sur Twitter
Google+ 

 

   
Wasser Kat : test de cristallisation de l’acide ascorbique
mercredi 28 février 2007
par Nature’l Distribution
popularité : 39%

3.2 - Extraits d’études et d’expertises

3.2.1 - Images de la cristallisation de l’acide ascorbique
Dr. Elmar Langenscheidt,
Dans le cadre d’une étude scientifique du Dr Elmar Langenscheidt, le comportement de cristallisation de l’acide ascorbique (vitamine C) a été observé au moyen de microscopes spéciaux. Lors des tests, le penac-kat (nouvelle appellation : Wasser Kat Plocher) a été utilisé pour vérifier s’il influence la formation des cristaux.
La cristallisation de l’acide ascorbique a été étudiée et photographiée sous microscope polarisant. Les photos ont été prises successivement, à un intervalle d’environ une minute.
Sur la photo n°1, le catalyseur d’eau Plocher n’est pas encore entré en contact avec l’objet de l’expérience. La cristallisation et l’effet de polarisation sont manifestes et typiques de l’acide ascorbique.

JPG - 8.4 ko
1. Cristallisation sans catalyseur Plocher à l’instant « t »

Le catalyseur d’eau Plocher est alors posé sur la platine porte-objet. Comme la table est métallique, l’information peut circuler sans perturbation jusqu’à l’objet soumis à l’expérience. Sous le microscope polarisant, les couleurs se modifient par à-coups. Le jaune devient plus intense. Cette observation est très insolite car normalement, les couleurs ne changent pas lors de la cristallisation.

JPG - 9.6 ko
2. Cristallisation avec catalyseur d’eau Plocher, environ « t + 1 minute »

La cristallisation est terminée, on distingue les cristaux qui viennent de se former. Les changements nets de couleur, notamment des jaunes, sont toujours clairement visibles.
(Les cristaux sont beaucoup plus beaux au naturel)

Les changements de couleur sont dus à la mutation des propriétés moléculaires et cristallines et notamment à la rotation du plan de polarisation.

3. Suite de la cristallisation avec catalyseur d'eau Plocher à environ « t + 2 minutes »

Bilan : Dans les faits, le comportement lors d’une polarisation est une méthode physique qui a pour but de visualiser le « caractère informatif » des matériaux analysés.
Si le plan de polarisation change tandis que le réglage de l’appareil de mesure reste identique, cela signifie que la teneur de l’information présente dans le cristal s’est modifiée.

On peut en déduire que le catalyseur d’eau exerce un effet physique sur son environnement et que, sous l’influence du catalyseur d’eau, les cristaux s’agencent d’une certaine manière.

Cet effet est comparable à celui de la sauvegarde de données sur le disque dur d’un ordinateur ou à celui de la magnétisation de la bande d’un magnétophone.

© Copyright by Plocher Vortriebs GmbH, Germany

 

Poser une question ou témoigner
Articles aussi proposés dans cette rubrique
  1. Test photographique Kirlian
    30 janvier 2007

  2. Wasser Kat : test de cristallisation de l’acide ascorbique
    28 février 2007