Nature'l Distribution

PLOCHER

Production de maïs, soya et avoine

arton88-138x250

Utilisation du système Plocher dans la production de maïs, soya et avoine

Compte-rendu préliminaire (1er août 2004) Observations par : Pascal Fafard, conseiller Symbionature

Résumé des observations par culture :

Maïs grain :

Protocole appliqué à ce jour :

  • Activateur de sol printemps 2004
  • Semences revitalisées avec Plocher
  • 2 pulvérisations foliaires avec Plocher

Epandeur et type de fumier appliqué

Quelques jours après l’incorporation du fumier et la pulvérisation de l’activateur de sol :

  • Témoin : l’odeur de départ du fumier est encore présente dans le champ .
  • Plocher : absence d’odeur dans la section (processus aérobique de décomposition débuté) .

Avoine :

Protocole appliqué :

  • Activateur de sol au printemps 2004
  • 2 pulvérisations foliaires avec Plocher

Avoine Plocher plus verte et plus longue.

Soya :

Protocole appliqué :

  • Activateur de sol au printemps 2004
  • 2 pulvérisations foliaires avec Plocher (effectuées après la prise de photos)

Système racinaire plus développé et nodules plus nombreux dans Plocher

Depuis la prise de la photo en juillet, les 2 applications foliaires ont été effectuées et le soya Plocher a dépassé le témoin en terme de volume foliaire. La qualité de la verdure s’est replacée.

Pour découvrir l’étude, téléchargez le fichier PDF joint.

Télécharger le document



Questions / réponses

monsieur,
Je voudrais savoir pourquoi vous ne décriver pas les différences de rendements entre les productions traitées avec vos produits et les témoins.merci

Vous pouvez bien entendu avoir plus de renseignements concernant les cultures. Transmettez moi vos coordonnées (en utilisant mon mail : (info@natureldistribution.com)et je vous mettrai en contact avec le spécialiste agriculture. Mon site est une vitrine qui permet de se rendre compte des différentes utilisations du système énergétique Plocher; il est tout à fait possible d’approfondir tel ou tel application.

monsieur,
Je voudrais savoir pourquoi vous ne décriver pas les différences de rendements entre les productions traitées avec vos produits et les témoins.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*